Titre graphique
Titre graphique
Vous êtes ici : Mes piliers > Analyse jungienne
...orienter la personnalité vers son épanouissement et sa totalité, voilà en quoi réside le but d'une psychothérapie qui prétend être autre chose qu'une simple cure des symptômes.

CG. Jung, La guérison psychologique. Genève, Ed. Georg, (1953), p. 272.
Une analyse pour devenir soi et créatif
Carl Gustav JUNG, médecin psychiatre (1975-1961) a été le disciple préféré de Freud avant de s'en distancer douloureusement. Selon son expérience personnelle et clinique, l'inconscient est beaucoup plus riche qu'un simple réceptacle de traumatismes refoulés. Il expérimente qu'au-delà de cet inconscient personnel cher à Freud, existent des dynamismes inconscients partagés par tous les êtres humains, comme en témoignent les grands mythes universels : c'est l'inconscient collectif.

Sa fonction est d'activer les forces d'auto-guérison de la personne lorsque ses structures personnelles sont trop affaiblies, et d'activer ses forces de créativité lorsque, à l'inverse, elle est en bonne santé psychique et a intégré et dépassé les traumatismes de son début de vie.


Jung est à Freud ce que la musique est aux gammes...
Divan ou pas, le thérapeute maintient le contact visuel et engage toute sa personne dans la relation. Le travail analytique est un véritable dialogue, en face à face.

Les conflits inconscients générateurs d'angoisse traduisent un manque d'intégration de nos paradoxes : nous sommes ombre et lumière. On est donc loin de la lecture freudienne qui ramène tout à l'enfance...

L'inconscient est analysé à travers les événements de la vie quotidienne et les rêves, mais aussi divers media, tels le dessin, le modelage, l'écriture ou le mouvement. Ainsi le cerveau droit, celui de notre monde des images, est stimulé. TOUT NE PASSE PAS PAR LES MOTS.


© NovaVela - Réalisation web : arobe.be, 2009-2017, page modifiée le 05-02-2018 17:05