Titre graphique
Titre graphique
Vous êtes ici : Mes piliers > Psychiatrie
La psychiatrie m'étonnait et je tenais à en connaître l'esprit. A cette époque, je n'étais pas encore captivé par l'intérêt thérapeutique, mais les variantes pathologiques de ce qu'on appelle "la normale" m'attiraient puissamment, parce qu'elles m'offraient la possibilité ardemment désirée de connaître plus à fond la psyché.

C.G. JUNG, Ma vie. souvenirs, rêves et pensées. Folio (1992), p.112.
Vision de l'homme
Étymologiquement, le mot psychiatrie signifie « médecine de l’âme ».
La psychiatrie classe et décrit les troubles mentaux selon différents critères :
  • activité psychique : agitation, anxiété, confusion, états dépressifs, etc
  • structures de personnalité : névroses, psychoses, perversions, troubles du caractère, etc
  • comportements manifestés : troubles alimentaires, TOCs, tentatives de suicide, etc
  • causalités somatiques : déficiences neurologiques, retard mental, etc
Champ d'intervention
Lorsque la souffrance psychologique n'est plus tolérable ou rend impossible l'ancrage dans la vie sociale, et qu'un soutien médical s'avère souhaitable, sous une forme médimamenteuse ou hospitalière.

Démarche thérapeutique
Comme discipline médicale, la psychiatrie est en dehors de mon champ de compétence et d'intervention.
Par contre, mon expérience clinique en milieu psychiatrique m'est utile comme grille de sensibilisation aux symptômes d’un trouble psychique :
  • comme une loupe grossissante, elle me donne des clefs de lecture et des hypothèses de compréhension de votre souffrance, personnelle ou collective (par ex. en entreprise);
  • elle me permet d'envisager une éventuelle nocivité de votre entourage (par exemple, un fonctionnement pervers ou paranoïaque), et de vous aider à vous en préserver;
  • elle m’aide à repérer les prémices d’une aggravation de votre trouble (par ex. en cas de dépression), de moduler ou réorienter mon intervention en conséquence, et de coopérer avec d’autres intervenants (médecin traitant, médecin du travail, etc);
  • elle m’aide à reconnaître les limites à ne pas franchir dans mes interventions, et la nécessité de vous orienter vers un médecin psychiatre pour une prise en charge plus adéquate, comme la prise d'un médicament de soutien.


© NovaVela - Réalisation web : arobe.be, 2009-2017, page modifiée le 24-01-2018 17:58