La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers.
BAUDELAIRE

Ma rencontre avec la sagesse des peuples premiers, la destruction accélérée des écosystèmes, ainsi que la crise sanitaire se sont conjuguées pour me pousser à une décision radicale.

Renoncer à pratiquer une psychothérapie en marge de la Nature et du  Sacré.
M’engager au service du Réenchantement du monde.

Il n’y a de décision éthique que là où le conflit est conscient dans tous ses aspects.
CG JUNG

Paradoxale

J’ai grandi dans une famille au mental fort, où régnaient l’esprit de contradiction et le besoin de  débattre pour s’affirmer.

Puis je suis devenue avocat et y ai découvert le « principe du contradictoire » : plaider à charge et à décharge. Se faire l’avocat du diable.

Plus tard, j’ai retrouvé ce sens du paradoxe dans la psychologie des profondeurs : toute vie est traversée par le choc des contraires, d’un côté notre personnalité consciente (le « moi », l’ego), de l’autre notre complémentarité inconsciente (notre âme qui exprime le Soi).

« Le Soi qui désire se réaliser (…) place le moi devant des problèmes qu’il préférerait de beaucoup éluder (…) C’est pourquoi l’expérience du Soi représente une défaite de l’ego. »
CG JUNG

Dialogique

Endurer, parfois longuement, ces tensions nées du choc des contraires est un travail ardu, pénible parfois. Il faut accueillir ses doutes et ses ambivalences, tenir ensemble ses contradictions apparentes… « Laisser advenir, observer, se confronter », résumait JUNG.

Tôt ou tard, une voie se dessine qui transcende le conflit, porteuse de créativité. Une exigence née des profondeurs. C’est la « conjonction des opposés ».

Cela se présente sous une forme qui ne correspond ni au ‘‘oui’’ ni au ‘‘non’’ et qui, pour cette raison, est repoussée par les deux (…) Or, comme la solution du conflit par l’union des contrastes est d’importance vitale (…), un pressentiment de cette création pleine de signification arrive à percer…
CG JUNG

Radicale

Vient le moment où il faut y aller. Décider. Agir. Pour JUNG, l’étape ultime et la plus difficile de la rencontre entre la personnalité consciente et l’appel de l’âme (le Soi), est ce moment  qu’il qualifie d’éthique : passer à l’action en son âme et conscience, même si cela exige le sacrifice du confort, de l’ego.

N’en déplaise à JUNG, ce sacrifice m’est plus facile que d’endurer la période de tension qui précède et le brouillard qui l’accompagne. Lorsqu’enfin c’est clair, je ne tergiverse plus. Je m’engage. Même lorsque la décision ressemble à un saut dans le vide. Avec le temps, j’expérimente que répondre à l’appel du Soi, suivre le fil rouge de mon âme, ouvre en moi plus de créativité, et plus d’harmonie intérieure. Le conflit a été transcendé.

La « fonction transcendante », c’est une manifestation de l’énergie libérée hors de la tension polaire entre les contraires.
CG JUNG