Réenchanter le monde

— Quel est le problème avec le monde ?
— Vous avez rompu votre connection avec l’Esprit.

Notre modèle de société craque de partout : climat, écosystèmes, ressources naturelles, santé, migrations, valeurs. La toute-puissance humaine atteint ses limites. Nous ne nous en sortirons pas avec des expédients. C’est d’une transformation spirituelle dont nous avons besoin. Pour traverser les mutations en cours, il nous faut changer de niveau de conscience. Retrouver le sens du Sacré et nouer une relation d’amitié et de respect avec le Vivant, humain et non-humain.

Reconnaître les appels de votre Âme, c’est réapprendre à…
Aligner vos actions sur votre cœur, vos intuitions, vos valeurs profondes
Écouter vos désirs derrière les injonctions de votre mental
Laissez circuler vos émotions sans en être renversé

Reconnaître les appels de l’Âme du Monde, c’est réapprendre à…
Prendre soin de la Terre, par amitié et gratitude
Mettre dans sa vie de la poésie,  s’émerveiller et remercier
Traiter avec un respect égal les faibles et les puissants

Mon engagement

Le thérapeute est avant tout un serviteur de la maison. Sa mission est sacrée car il veille à ce qu’elle soit ouverte aux « dieux » : la visée ultime de la thérapie étant que le patient puisse davantage s’ouvrir à son corps, à soi, au monde et à l’être.

Érick Jean-Daniel SINGAÏNY, Le toxicomane a-t-il perdu la dimension du sacré ?

Psychologue clinicienne et psychothérapeute à la retraite, Mon engagement est désormais de contribuer à l’émergence d’une société intégrative de l’Humain, la Nature et le Sacré. C’est un chemin ardu, mais devenu essentiel.

Je suis convaincue que le retour de la joie et la santé profonde de notre société et de la Terre passe par nos retrouvailles :

Retrouver la sagesse de notre corps.
Écouter les appels de notre âme.
Renouer avec le monde vivant.

Françoise BACQ

Atmavictu ?

Ce mot, qui n’appartient à aucune langue, est venu à Carl Gustav JUNG alors qu’il sculptait les images qui l’habitaient, pour mieux en saisir le sens.

À l’âge de 10 ans, il tailla une première fois, en bois, cette figure humaine inconnue. À 45 ans, il la reproduit, en pierre, et la plaça dans son jardin.

Ce n’est que beaucoup plus tard, à la fin de sa vie, que le sens de ce rituel répété s’éclaircit.

C’est à ce moment-là que l’inconscient m’en suggéra le nom, appelant cette figure Atmavictu, souffle de vie… l’impulsion créatrice.

Françoise BACQ
370 Kerbriant
F-29410 Le Cloître St Thégonnec (Finistère)

Atmavictu SRL
420 Chaussée de Louvain
B-1380 LASNE
N° d’entreprise : BE 0459 905 011

Tél F : +33 6 80 80 10 54
Tél B : +32 475 511 648
Mail : francoise(at)atmavictu.be