Passage d’Âme

Travail de psychopompe, selon les traditions spirituelles

De nombreuses traditions spirituelles témoignent de ce que l’Âme d’une personne en fin de vie, plongée dans un coma prolongé, ou déjà décédée peut errer à proximité du monde des humains sans réussir à le quitter définitivement et à monter dans la Lumière et la Paix. L’incapacité peut être due à des circonstances traumatiques (suicide, accident, mort violente, etc) ou à un travail inachevé avec les humains.

Aller vers la Lumière reste le choix de l’Âme. Les multiples récits de personnes ayant connu une Expérience de Mort Imminente témoignent de ce choix de revenir.

Le travail traditionnel de psychopompe, effectué à la demande d’un proche, consiste en un rituel permettant à une Âme restée dans l’Entre-deux de dénouer ses derniers liens terrestres afin de passer dans la Lumière — ou, dans le cas d’un coma, de choisir de revenir. Il se fait en état d’ouverture élargie au Monde Sacré, et avec l’aide des Esprits Guides : ce sont les Esprits qui font le travail d’intercession et de guide, l’humain officiant comme psychopompe n’étant que la courroie de transmission avec le monde d’ici.

Le travail de psychopompe  est un acte d’Amour au service des Âmes, C’est pourquoi il est effectué sans contrepartie.